Le Programme Pluriannuel d’Intervention (PPI) de l’Office de l’Eau de Guyane fixe les priorités de financement des projets du territoire permettant de garantir les ressources en eau en qualité et en quantité, et le bon état des milieux aquatiques. Il s'inscrit à la fois dans la mise en œuvre de la politique de l'eau et de la réglementation définie notamment par la Directive Cadre sur l'Eau (DCE) et les objectifs du Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE).

Un outil pour une gestion durable de l'eau en Guyane

Le PPI est un outil technique et financier destiné à inciter les acteurs du bassin à s’engager dans une démarche raisonnée d’utilisation de la ressource en eau. Il prend en compte les orientations prioritaires du SDAGE et favorise les opérations qui permettent d’atteindre ses objectifs.

Le PPI offre aux maîtres d’ouvrages publics et privés des aides financières pour tous projets susceptibles de maintenir ou reconquérir le bon état des eaux ou d’améliorer les usages de l’eau. Ceci est rendu possible grâce aux redevances, basés sur le principe « pollueur/payeur – préleveur/payeur », récoltées chaque année par l’Office de l’Eau.

Les aides apportées par le PPI ont pour ambition de concilier l’urbanisation, le développement économique, l’activité agricole et la préservation ou la restauration de ces milieux.

Le 1er PPI de l’Office de l’Eau de la Guyane (2008 à 2013) a permis de poser ces principes fondateurs avec le déploiement des redevances. Les aides du 1er programme ont surtout servi de leviers financiers pour le montage des projets éligibles publics ou privés.

Le deuxième PPI de l’Office de l’Eau de la Guyane (2014-2020) est adossé aux Programmes Opérationnels de la Collectivité Territoriale de Guyane qui représentent une contribution financière à de nombreuses opérations dans les domaines de la gestion de l’eau.
 
Dans ce programme, la majorité des aides financières est affectée pour assurer la pérennité de l’alimentation en eau potable et pour poursuivre la mise aux normes des dispositifs d’assainissement collectif et non collectif et leur entretien  souvent défaillant.

Concernant la connaissance, le PPI finance des études et de la recherche appliquée pour améliorer la connaissance sur la ressource en eau et les milieux aquatiques, sur la définition d’objectifs de reconquêtes et d’actions de communication et de sensibilisation autour de cette problématique.

La sensibilisation du citoyen sur la valeur et la fragilité de la ressource en eau et des milieux aquatiques est également un enjeu fort inscrit dans le PPI.

Les axes prioritaires du second PPI

Le dispositif de l’Office de l'Eau est encore en phase de montée en puissance alors même que le contexte institutionnel se modifie de façon profonde en Guyane avec l'émergence de la collectivité unique mais aussi au niveau national avec notamment l'acte III de la décentralisation.
Ainsi, les objectifs du second PPI (pour la période 2014-2020) visent à renforcer les axes de priorités déjà engagés en s’adossant aux programmes opérationnels PO-FEDER et PDRG-FEADER de la Collectivité Territoriale de Guyane. Un bilan à mi-parcours du second PPI permettra d’évaluer l’évolution des différents indicateurs d’intervention (assiettes, projets aidés, etc.). Il sera également l’occasion de tenir compte de la révision des orientations du SDAGE et de son programme de mesures pour la période 2016-2021.

Le programme du second PPI de l’Office de l’Eau de Guyane a été décliné selon les 5 axes suivants :

Schéma Axes PPI 1

2ème P.P.I. (2014-2020)

Bilan des deux premières années

  • 27 opérations financées
  • 1 424 046 € engagés