L’article L.2212-2 du CGCT confie au maire le soin d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques. Dans le cadre de ses pouvoirs de police, il doit notamment pourvoir d’urgence à toutes les mesures d’assistance et de secours. Les obligations du maire en matière de police des baignades ont été synthétisées dans la plaquette disponible à l’adresse suivante :

Le suivi de la qualité des eaux de baignade est réalisé par l’Agence régionale de Santé.

Sur les vingt zones de baignade communales recensées, douze concernent des eaux douces et huit des eaux de mer.

SB1

Sur les vingt zones de baignade communales recensées, le classement de la qualité de l’eau de baignade se répartit de la façon suivante (période du 01/10/2011 au 30/09/2015) :

SB2

10 zones de baignade (50%) ne respectent pas l’article 5 de la directive Baignade, qui demande que les eaux soient au moins de qualité suffisante.

Il est à spécifier que la seule zone de baignade d’excellente qualité depuis 2011, est celle de la crique Canceler (à Sinnamary).

 

 

Sites baignadePrésentation des eaux de baignade en Guyane