Ce mercredi 06 octobre, le conseil d’administration de l’Office de l’Eau s’est tenu dans les locaux de l’extension de la CTG.   

La réunion du conseil d’administration de l’Office s’est tenu ce jour sous la présidence de Jean-Paul Fereira, Maire d’Awala-Yalimapo et 1er vice-président de la Collectivité Territoriale de Guyane, en charge du développement durable et de la transition énergétique, et en présence du représentant du Préfet, Mathieu GATINEAU, secrétaire général des services, des conseillers territoriaux Sherly ALCIN, déléguée au climat et à l’éducation à l’environnement et Patrick COSSET, délégué à la chasse et à la pêche ainsi que Patrick LECANTE, Maire de Montsinéry et Tonnegrande.

L’ordre du jour portait sur l’attribution de 4 aides financières et 1 avenant financier pour la protection de la ressource en eau et pour mieux connaître les milieux avec :

  • la réalisation d’une étude pour le raccordement de Maïman (Apatou) à la lagune et à la création de ses réseaux d’eaux usées. Un projet s’élevant à 277 000€ et pour lequel l’Office contribue à hauteur de 138 500€ ;
  • la recherche d’eau souterraine pour l’installation d’une pompe manuelle sur la commune de Grand-Santi. Une étude financée à 72 000€ soit 40% du coût total s’élevant à 180 000€. Un projet cofinancé par le BRGM et le Plan de relance ;
  • l’élaboration du schéma directeur d’alimentation en eau potable sur la commune d’Iracoubo, une étude d'un coût total de 110 000€ ;
  • l’étude des profils de 8 eaux baignade de la ville de Kourou pour identifier les sources de pollution afin de mettre en œuvre un plan de gestion. Un projet de 161 000€ financé par l’Office à hauteur de 128 800€ ;
  • un avenant financier de 35 709€ pour l’élaboration du schéma directeur d’assainissement des eaux usées de la commune de Régina.

Le conseil d’administration a répondu favorablement aux demandes de soutien qui lui ont été présentées, pour un montant total de 474 009€. Il a également approuvé les points suivants qui portaient sur la modification du tableau des effectifs et le renforcement de la politique sociale interne (calendriers des jours fériés et chômés, prime vélo, télétravail).

Les délibérations de la séance seront consultables.